Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 17:43

P1120228.JPG

 

Le calme se pose sur le bord du miroir

Autour de l'heure habile     le silence s'enroule

C'est le temps alangui à la porte du soir

 

Au loin    les barques se reposent

Le long des berges

un marcheur se hâte

Pour voir si l'horizon s'efface dans le noir

 

Au loin    les grands oiseaux se posent

Le long des berges

le rêveur se repose

 

Autour de l'heure habile    le silence s'enroule

C'est le temps arrêté à la porte du soir.

Repost 0
Published by Victor - dans Poésie
commenter cet article
16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 13:39

P1110936

 

En filigrane

entre les feuilles du cerisier

tout le jour après la rosée

 

Une silhouette 

c'est l'oiseau

dont les trilles parfois me parlent

 

C'est que je suis son obligée

il est plus fort que ma larme.

 

Repost 0
Published by Victor - dans Poésie
commenter cet article
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 15:32

P1110865.JPG

 

Au soir dolemment le soleil s'efface

- Souffle de lumière blanche diaprée -

Des ombres passent, apaisées leurs terreurs

se reposent

et se disposent

en ronds que l'encre sur le papier 

délie.

 

Un immense silence s'avance

- L'âme nous est éphémère -

La mémoire aux aguets des sensations

furtives est prescience d'un monde

transparent

où les idées l'emportent 

sur la réalité.

Repost 0
Published by Victor - dans Poésie
commenter cet article
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 14:21

P1110377.JPG

 

Des étangs en mouvements de bleu

Mouvances étonnantes

vont autour de mes yeux

Et l'essence de vent transcrite 

par le reflet que j'ai vu au milieu

du labyrinthe creux

enveloppe mon corps

- Habillage de bleu -

Repost 0
Published by Victor - dans Poésie
commenter cet article
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 10:16

P1080351

 

Au milieu du silence

 

le vent

les feuilles du grand arbre

 

et le frémissement de l'eau

qui parle à mon âme.

 

Repost 0
Published by Victor - dans Poésie
commenter cet article
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 15:30

P1110032.JPG

 

Vague noire ondulante

ondulée

et qui plonge

dans l'antre mystérieux 

de nos désirs émus

 

Transportés sur le flot

nos deux corps se balancent

l'un et l'autre arrimés

au mât qui transperce mes hanches

 

Ton souffle extatique

se pose sur ma bouche

ta main pare ma peau

de mille caresses d'ange

 

tandis que les oiseaux se taisent

 

A fleur de mes hanches

je sens aller venir

la chaleur de ton dos

et mon corps se penche

 

Sur le rebord de l'eau 

où lentement s'épanche

la gerbe de ton écume

en une fleur blanche.

 

( Extrait de Poésie des Erotides 2012 - 1ER prix )

Repost 0
Published by Victor - dans Poésie
commenter cet article
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 14:44

P1050161

 

Mais des battements de coeur

nous secouent les flancs et l'âme

- C'est à voir -

 

Ecoute

le grand silence des pins noirs

d'octobre flambant ou bien d'avril, le mois

où avant de grandir les amants se sont reconnus.

 

Pleuve le ciel entre les vents

échappés des quatre horizons

 

Une bouteille venue de la mer

sauve le coeur du marin.

 

Une fleur fleurit

soudain

s'épanouit en une main

 

Un découpage dans le ciel 

immatériel

c'est une vieille dame qui veille.

Repost 0
Published by Victor - dans Poésie
commenter cet article
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 16:32

P1050172

 

Je fais mon pain.

 

A ma porte le monde

ne tourne plus rond

 

Il y a trop de monde

mal embarqué

 

Sur le bateau ce sont pantins

à la barre à la longue

 

le bateau tangue.

 

Il y a du pain

sur la planche du monde

qui a faim

 

de renouveau.

Repost 0
Published by Victor - dans Poésie
commenter cet article
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 14:36

P1090688.JPG

 

Le printemps à tire d'aile

c'est l'oiseau

qui se pose chaque année

sur le bord de l'escalier

 

L'escalier ou la margelle

du vieux puits

Vois ma soeur la dentelle 

du rideau à la fenêtre

 

Le vieux seau près de la pelle

au jardin sur le gravier

tous les poiriers sont en fleurs

 

Cesse de pleurer la soeur

ton enfance balayée

ne reviendra pas  - l'été

 

s'en vient avec sa suite

de silences dans l'escalier

 

qui conduisent au grenier

où s'entassent les pelotes

 

que tricotent les années. -

Repost 0
Published by Victor - dans Poésie
commenter cet article
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 14:32

P1070111.jpg

 

Paderborn le silence 

et la mer qui attend

un instant pour pouvoir

encore se démonter

 

J'étais là-bas au temps

de la rivière brune

qui voit les toits monter

et les feuilles dorées

 

Et coulent les sources de la ville

sur les trottoirs et les pavés

Voici qu'en mon sommeil éteint

soudain il bruine

les copeaux des jours qui furent

pour moi ensemble 

et sans fêlure

des bruits du temps qui s'allongent

et qui durent

 

pour qu'en mes mains j'en récolte

la sciure

que j'éparpille dans le vent

le vent qui sème à l'aventure

les fruits du temps.

 

 

Repost 0
Published by Victor - dans Poésie
commenter cet article

Présentation

  • : Les oeuvresdevictor.over-blog.com
  • Les oeuvresdevictor.over-blog.com
  • : un univers de création entre peinture, dessin, écriture, sculpture
  • Contact

Recherche

Textes