Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Picasso m'avait dit que si je mettais une céramique au four, j'étais perdu.

Mais j'ai toujours eu le goût de me perdre avec délice.

Jean Cocteau

 

 

J'ai toujours rêvé d'être archéologue mais comme je ne le suis pas,

j'essaie d'inventer ce que j'aimerais trouver dans la terre.

Madeleine Joly


 

Cakyamuni le solitaire 

dit Sidarta Gautama le Sage

dit le Bouddah

se saisit d'un morceau de craie rouge

traça un cercle et dit:

Quand les hommes, même s'ils l'ignorent,

doivent se retrouver un jour, 

tout peut arriver à chacun d'entre eux

et ils pensent suivre des chemins divergents.

au jour dit, inéluctablement, ils seront réunis

dans le cercle rouge.

                                   Rama Krishna

 

 

Et en bas, comme au bas de la pente amère,

cruellement désespérée du coeur,

s'ouvre le cercle de six croix,

très en bas

comme encastré dans la terre-mère,

désencastré de l'étreinte immonde

de la mère

 

qui bave

la terre de charbon noir

est le seul emplacement humide

dans cette fente de rocher.

 

Antonin Artaud

Le rite du soleil noir

 

 

 

Que le diable m'emporte

nulle trace de route!

Nous sommes perdus 

  Qu'allons-nous faire?

Le démon nous entraîne à travers champs

Et nous fait tourner en rond.

 

Alexandre Pouchkine

 

 

 

Mais ta bouche partage l'amour

Et c'est par ta bouche

Et c'est derrière la buée de nos baisers

que nous sommes ensemble.

 

Paul Eluard

 

 

 

Ma soeur la vie, aujourd'hui tu débordes et tu cognes

A coups redoublés de ta pluie de printemps

Mais les gens à breloque sont de haute vergogne

Et blessent avec la politesse des serpents

 

Boris pastenak

 

 

 

Altwerden heisst ja nichts Anderes

als keine Angst mehr haben vor der Vergangenheit.

Vieillir n'est, au fond, pas autre chose

que n'avoir plus peur de son passé.

 

Stefan Zweig  (24 heures de la vie d'une femme)

 

 

 

J'ai mis mon arc dans la nuée

pour qu'il devienne un signe d'alliance.

Genèse 9-13

 

 

 

Sous les ifs noirs qui les abritent

les hiboux se tiennent rangés

ainsi que des dieux étrangers

dardant leur oeil rouge, ils méditent.

 

Sans remuer ils se tiendront

jusqu'à l'heure mélancolique

où poussant le soleil oblique

les ténèbres s'établiront.

 

Leur attitude au sage enseigne

qu'il faut en ce monde qu'il craigne

le tumulte et le mouvement.

 

L'homme ivre d'une ombre qui passe

porte toujours le châtiment

d'avoir voulu changer de place.

 

C. Baudelaire -  les Hiboux

Les fleurs du mal

 

 

 

Oublions! Oublions! Quand la jeunesse est morte

Laissons-nous emporter par le vent qui l'emporte

A l'horizon obscur

Rien ne reste de nous, notre oeuvre est un problème

L'homme, fantôme errant passe sans laisser même

Son ombre sur le mur.

 

V. Hugo - Les feuilles d'automne -

 

 

 

La vie n'est qu'un fantôme errant, un pauvre comédien qui se pavane et s'agite durant son heure sur la scène et qu'ensuite, on n'entend plus; c'est une histoire dite par un idiot, pleine de fracas et de furie, et qui ne signifie rien.

 

 Shakespeare  Mac Beth Acte V scène 5

 

 



Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Les oeuvresdevictor.over-blog.com
  • Les oeuvresdevictor.over-blog.com
  • : un univers de création entre peinture, dessin, écriture, sculpture
  • Contact

Recherche

Textes